INNOVATIONS MACHINES

Comme lors des années précédentes, Claranor sera présent au salon PACK EXPO Las Vegas pour présenter ses dernières innovations de décontamination par lumière pulsée.

Cette année Claranor a présenté sa première application pour les films. Une solution déjà installée en Israël chez Tnuva, filiale du groupe Bright Food, basé à Shanghaï.

Les applications précédentes de Claranor concernaient les pots préformés, les pots produits sur des lignes de thermoformage / remplissage / scellage et les bouchons. Mais l’emballage  Tnuva (cf visuel ci-joint) est un tube de stick-pack scellé sur trois côtés, de yogourt de marque Yoplait, produit par Tnuva sur une machine ESL à mouvement alternatif Alfa de Universal Pack, qui a également exposé au PACK EXPO de Las Vegas. Les emballages de 60 g ont une durée de conservation réfrigérée de 30 jours.

L’unité de décontamination d’emballages souples Claranor, intégrée à la machine Alfa, permet d’atteindre la décontamination 4 Log 4 de l’Aspergillus brasiliensis, un champignon qui provoque une contamination «moisissure noire» sur les aliments. Selon Pietro Donati d’Universal Pack, c’est la première fois que son entreprise installe une machine qui utilise la lumière pulsée pour la décontamination. Pourquoi opter pour cette technologie par rapport à celles utilisées plus généralement comme l’acide peracétique ou le peroxyde d’hydrogène ou les UV-C (irradiation aux rayons ultraviolets)? «La solution Claranor est plus efficace pour tuer les bactéries que les UV-C et son coût total de possession est plus attractif. De plus, il est très appréciable de ne pas avoir à se soucier de la présence d’un produit chimique résiduel sur le matériau d’emballage », explique Donati.

Bien sûr, il existe des limites à la réduction logarithmique que vous pouvez atteindre, ainsi que des limitations de cadence. Dans ce cas, une réduction de 4 log est suffisante,  les cadences de la ligne sont de faibles à modérées, et la durée de conservation réfrigérée est de 30 jours : la lumière pulsée Claranor convient parfaitement. »

La machine Alfa Stick Pack de Tnuva est une 3 pistes, le  film flexible de 240 mm de large est composé de polyester 12 microns / polypropylène 12 microns / PE 50 microns. Elle fonctionne à 30 à 40 cycles / mn, ou 90 à 120 sticks/mn

Christophe Riedel, CEO de Claranor explique que les deux avantages clés qui attirent les entreprises alimentaires vers les solutions de la lumière pulsée Claranor par rapport aux solutions UV-C sont le coût total de possession (TCO) et l’élimination plus efficace des micro-organismes qui causent la détérioration des produits.
Il explique que les entreprises alimentaires le préfèrent également au peroxyde d’hydrogène et à l’acide peracétique car il ne contient pas de produits chimiques. Des études effectuées par Claranor, ajoute Christophe Riedel, montrent que le TCO pour la lumière pulsée est considérablement inférieur à la décontamination UV-C ou chimique. La lumière pulsée est particulièrement avantageuse en matière de consommation d’énergie, note Christophe Riedel. Il explique que la solution Claranor a également des émissions de dioxyde de carbone les plus faibles parmi les technologies de décontamination disponibles aujourd’hui – une considération de plus en plus importante, en particulier en Europe. ”